3 raisons qui montrent que le marketing d’influence est en pleine forme

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

[Temps de lecture estimé : 4 minutes]

Il y a un an, le Harvard Business Review a publié “3 reasons to kill influencer Marketing” qui prophétisait la fin prochaine du marketing d’influence. Une publication du HBR est généralement un bon indicateur des tendances de l’industrie. Pourtant, ils étaient convaincus que le marketing d’influence était voué à l’échec. HBR avance les 3 arguments suivants :

1.“ C’est une fausse image ”

“ Si un internaute parvient facilement à transmettre une idée, cela ne veut pas dire qu’elle sera partagée ”. “ L’idée ici est que si le marketing d’influence nécessite un plan d’action précis, alors  “ le comportement collectif a besoin d’un collectif ”.

2. Les preuves scientifiques qui soutiennent le marketing d’influence sont insuffisantes

Les données ne soutiennent pas que les influenceurs entraînent le changement. Car “ l’influence est très contextuelle ”. Pour l’auteur, les influenceurs sont légèrement plus à même de produire des chaînes virales.

3. L’influence a du plomb dans l’aile

“ Nous avons été les témoins de graves épidémies sociales lors du Printemps arabe, des manifestations Euromaïdan en Ukraine et lors de la révolution orange de 2004. De simples groupes d’internautes ont renversé de puissants régimes. “ Cela laisse entendre que le statut social et l’influence sont peu fiables et pourraient changer. Mieux vaut ne pas dépendre d’une notoriété fragile.

Malgré ces inquiétudes, le marketing d’influence s’est considérablement développé depuis un an – et c’est pour nous le reflet de campagnes marketing de qualité. A-t-on tué le marketing d’influence ? La réponse est non.

Un état des lieux du marketing d’influence

Actuellement, le marketing d’influence est considéré comme un outil performant pour atteindre les objectifs marketing basés sur les nouvelles tendances des médias sociaux. Le marketing d’influence est les RP 2.0 en action.

budget

Le marketing d’influence est perçu comme un outil essentiel, Forbes l’appelle “ la poule aux oeufs d’or ” du marketing. D’autres professionnels de l’industrie espérent que le marketing d’influence prendra le dessus sur la dépendance de l’industrie aux publicités.

L’impact le plus significatif du marketing d’influence a été son adoption par les entreprises “ classiques ”. Les entreprises de luxe – les vieux standards comme Burberry et Porsche rendent la valeur sociale et le ROI possible avec les influenceurs. Les marques de luxe qui ont mis du temps à réaliser l’importance du digital et des RP 2.0 se tournent de plus en plus vers les influenceurs. Sans surprise, beaucoup d’entreprises ont vu leurs dépenses budgétaires augmenter quant au marketing d’influence. Le marketing d’influence va bien.

Les erreurs de la Harvard Business Review :

L’auteur ne sait pas ce qu’est un vrai influenceur :

Popularité ne veut pas dire influence. Les influenceurs ne partagent pas uniquement des idées mais bénéficient d’une audience très engagée. HBR n’a pas compris l’objectif du marketing d’influence qui n’est pas de générer du contenu viral mais d’interagir et d’entrer en contact avec une audience cible grâce aux influenceurs. Le marketing d’influence est subtil. Si certains influenceurs peuvent générer du contenu viral, l’attente ne vaut pas tous les efforts marketing entrepris.

Le marketing d’influence s’appuie sur les données :

Un influenceur est une personne de confiance ou une entreprise qui relaye des informations à son audience. Cette connexion entre l’influenceur et son audience est le résultat du bouche à oreille, une méthode qui a fait ses preuves. En réalité, 81% des internautes américains font confiance aux informations et aux conseils qu’ils lisent sur les blogs. MarketShare estime que le bouche à oreille renforce l’efficacité du marketing de 54%. Une étude d’Ambassador révèle que 64% des personnes interrogées sont totalement ou plutôt d’accord pour dire que le marketing “du bouche à oreille” est plus efficace que le marketing traditionnel. Les utilisations du marketing d’influence sont diverses et efficaces – 82% utilisent le bouche à oreille pour améliorer leur notoriété de marque et 43% pour améliorer leurs ventes directes.

alive and well

credit: Digitalinformationworld.com

Tout est une question de contexte

“ Si Jack Nicholson refusait de se lever a un match des Lakers, s’attirerait-il les foudres du public ? Bien sûr que non ! Mauvais influenceur, mauvaise situation, mauvais contexte ! ” explique l’auteur dans son article – l’influence est contextuelle. Les internautes suivent les influenceurs pour des bonnes raisons, pour des questions complexes, esthétiques et artistiques, lifestyle et plus. Une marque technologique qui recherche des influenceurs ne prendrait pas le risque de demander un post sponsorisé à un blogueur mode. L’influenceur mode pourrait accroître la notoriété de la marque technologique ou d’un produit mais le contexte ne correspond pas du tout.

Même si la célébrité est éphémère, la qualité contextuelle des influenceurs est bien plus qu’à l’ordre du jour. Les internautes et les marques sont en contact avec des audiences larges. Si certains influenceurs abandonnent cette démarche, cela n’a pas d’impact sur le marketing d’influence. Un autre influenceur avec une audience peut prendre le relais. Le marketing d’influence ne construit pas une marque sur le dos des influenceurs sélectionnés, il mise sur les audiences pour accroitre la notoriété de marque, l’engagement social, et pour générer des ventes.

Conclusion

Respirez ! le ciel n’est pas en train de tomber. Le marketing d’influence n’est pas mort (il n’est pas en mauvais état non plus). Le bouche à oreille est fiable et propice à l’action. Il n y a pas de meilleur endroit que ce nouveau média pour l’exploiter et pour entrer en contact avec les influenceurs. Le marketing d’influence est en parfaite santé.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nous pouvons vous aider

Contactez-nous pour en savoir plus sur le logiciel Upfluence. Notre équipe d’experts du marketing d’influence et de contenu peut également vous aider dans votre stratégie et dans la gestion de vos campagnes.