Que faire avec l’argent que votre blog génère ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ce post s’adresse à vous, chers blogueurs. Aux fruits de nombreux efforts, vous parvenez à monétiser votre blog. La tentation de dépenser ces euros durement accumulés sous la forme de Mojitos avec vos amis est grande, après tout, vous l’avez bien mérité. Cependant, il vous faut résister. En effet, j’aimerais vous suggérer deux pistes d’investissements qui pourraient, à terme, s’avérer plus judicieuses : investir dans votre blog, et dans son auteur.

Investissez dans votre blog

Vos efforts de blogging ont trois objectifs principaux : (1) générer du traffic sur votre blog, (2) convertir ces visiteurs en lecteurs, (3) rendre ces lecteurs de fidèles, voire des ambassadeurs de votre contenu. Il est donc souhaitable d’investir de manière à atteindre ces objectifs, ce qui pourrait vous permettre à terme de plus monétiser, voire de vivre de votre blog.

1. Générer du traffic.

Il existe bien des méthodes pour générer du traffic vers un site. Pour autant, toutes ne peuvent pas s’appliquer au blogging. Une méthode très utilisée des blogueur est le ‘Guest Blogging’.

Il s’agit de rédiger un article sur un sujet donné, qui sera ensuite publié à votre nom et avec votre accord, sur un blog tiers, influant dans votre domaine. L’idée étant de vous crédibiliser en tant qu’auteur sur d’autres sites, et générer des visites depuis le blog tiers vers le votre. Parfois gratuit, gardez en tête que de nombreux blogueurs proposent du guest blogging payant.

2. Convertir les visiteurs en lecteurs

La conversion est possiblement la partie la plus mystérieuse des métiers du web. Si il existe bon nombre d’experts en CRO (conversion rate optimisation), cette discipline requiert des connaissances d’ergonomie, voire de psychologie.

Bien sûr, la qualité de votre contenu (titres accrocheurs, images, etc.) va être un élément primordial de votre capacité à convertir. C’est de plus un travail que vous pouvez effectuer gratuitement avec peu de connaissances techniques ou marketing poussées (sous la forme de tests A/B ou séquentiels, par exemple). Certains CMS proposent de le faire, ou encore Google Analytics.

Intéressons nous donc à la partie graphisme / ergonomie, qu’il vous sera possible d’externaliser, contre finances. Vous avez donc plusieurs options. Vous pouvez acheter un nouveau thème pour certains CMS, plus ergonomique (dont le design est adaptable aux mobiles, par exemple), faire appel aux services d’un/d’une graphiste freelance, voire réaliser un audit en ergonomie.

3. Rendre vos lecteurs fidèles

Une fois les visiteurs convertis en lecteurs, la bataille n’est pas terminée. Il faut maintenant faire en sorte que les lecteurs reviennent lire encore plus, voire reviennent avec d’autres lecteurs sous le bras. Là encore vous avez plusieurs possibilités.

Vous pouvez créer un programme d’emails automatiques, de manière à ce que les lecteurs ayant laissé leur adresse email puisse être notifiés directement à la publication d’un nouvel article. Cela implique deux choses. Tout d’abord, il faut mettre en place des boites de capture sur votre blog. Bien souvent, cela implique d’acheter un module sur votre CMS, ou d’embaucher un développeur. Ensuite, il s’agira de payer pour l’acheminement des emails vers la boite au lettre de vos lecteurs. Le coût peut paraître dérisoire, mais il deviendra rapidement conséquent pour une base de lecteur importante, et une fréquence de nouveaux postes élevée.

Vous pouvez également vous abonner à un logiciel de monitoring de votre présence sociale (type Hootsuite) de manière à mieux maîtriser votre présence en ligne, et surtout à mieux interagir avec votre communauté. Dans ce cas précis, l’investissement sera uniquement financier, tant la mise en place de ce genre de solutions est facile, tout en vous permettant de gagner du temps par la suite.

Enfin, peut être pourriez vous créer une page de capture (Landing Page) récoltant des emails contre un cadeau (Incentive), qui pourrait être un ebook, une série de vidéos, etc. Puis d’intégrer les personnes capturées dans votre cycle email automatique. Ce processus va impliquer, indépendamment de la création de l’incentive qui vous revient, le design et l’intégration de la landing page.

Investissez dans vous même

N’oubliez pas que vous êtes le principal facteur clef de succès de votre blog. Dans ce contexte, la qualité de votre contenu est primordiale. Il est probable que vous soyez très passionnés par votre sujet d’expertise, et que, à ce titre, vous vous renseignez en permanence. Ceci étant dit, les ressources gratuites proposées sur Internet ont parfois des limites, et franchir ces limites peut impliquer quelques menus investissements.

Quelques conseils :

Achetez/Lisez des livres. Nombreux sont les experts qui publient (encore) des livres. Cela reste donc un excellent moyen de rester à la pointe des bonnes pratiques de votre secteur. Et pour ceux qui trouvent que le livre ‘papier’ n’est pas sexy, utilisez votre liseuse.

Assistez à des événements. Toutes les industries proposent des rassemblements professionnels. Certes, c’est parfois cher, c’est souvent loin, et cela sous entends d’avoir des disponibilités, de se loger, etc. Cependant, il s’agit d’un excellent moyen de discuter avec des professionnels du secteur, d’échanger sur l’état actuel et les enjeux auquel votre industrie fait face. En plus, ces événements sont souvent assortis de conférences (parfois gratuites), qui pourraient être tout à fait intéressantes.

Continuez à faire ce que vous faites déjà : Lisez les blogs comparables au votre, téléchargez des ebooks, assistez à des webinars, configurez un lecteur de flux RSS vous permettant de rester informé des publications importantes en temps réel.

Comment faire ?

Je vous conseille d’appliquer une règle de 20% (rien à voir avec la règle du temps de travail chez Google ;). Au même titre que votre banquier vous a peut être un jour proposé de mettre en place un virement automatique à date fixe vers un compte épargne, l’idée est d’allouer un montant certain à votre « formation ». Dans ce cas, je propose 20% des revenus générés par le blog.

Ceci étant dit, un fonctionnement de type cagnotte peut s’avérer tout à fait adapté, selon la saisonnalité des revenus de votre blog. Cela vous permet de pouvoir vous former à partir de petits revenus (20% de 80€ représente environ le prix d’un livre, par exemple). Mais aussi de compenser les mois de disette par rapport aux mois fastes.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nous pouvons vous aider

Contactez-nous pour en savoir plus sur le logiciel Upfluence. Notre équipe d’experts du marketing d’influence et de contenu peut également vous aider dans votre stratégie et dans la gestion de vos campagnes.