Interview de David – fondateur de Se Faire la Malle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En parallèle aux interview de blogueurs, nous souhaitions également vous faire découvrir ces marques et personnes qui travaillent aux côtés des blogueurs afin de faire connaître, concepts et produits. Aujourd’hui je vous présente donc David, fondateur de sefairelamalle.com. Un site e-commerce avec un concept novateur : chaque semaine recevez votre malle de vêtements sélectionnés pour vous en fonction de vos mensurations et goûts vestimentaires au préalable renseignés sur le site. Vous n’avez plus qu’à choisir les vêtements qui vous plaisent, et à renvoyer le reste, vous ne payez que ce que vous gardez. Le tout en collaboration avec des créateurs locaux, des jeunes marques mais aussi des partenariats avec des blogueurs mode comme vous allez pouvoir le découvrir.

Pouvez-vous vous présenter rapidement, ainsi que votre job/entreprise ?

David, jeune lyonnais de 27 ans, avec un signe particulier : un dressing plus important que ma fiancée, comprenant notamment 30 paires de chaussures.
J’ai fondé Sefairelamalle.com, une boutique en ligne de prêt-à-porter et accessoires prêt-à-porter pour femmes et hommes de créateurs français.

En quoi votre entreprise/job reflète votre personnalité ?

J’aime mettre des personnes en relation, leur apporter un service autour du produit qu’ils achètent par exemple. Je suis toujours prêt à aider et à partager mes bons plans.

Quel est l’élément de votre bureau/espace de travail qui vous permet de travailler et sans lequel vous seriez tout a fait inefficace ?

En dehors de mon smartphone qui me suis partout (toujours accompagné de son chargeur évidemment), je dirais mon carnet de notes. J’ai toujours besoin de pouvoir écrire rapidement ce qui me passe par la tête.

Qu’est ce qui est le plus dur / le plus sympa dans votre job ?

Le plus dur… la gestion administrative ! Le plus sympa… la relation client. Leur apporter ce dont ils ont besoin et faire notre maximum pour y parvenir.

Quels ont étés les moments clés ?

Le financement de départ a été un moment clé, précédé sans hésiter de la construction de la marque, de l’identité visuelle comme du fonctionnement de l’entreprise.
Ensuite, le lancement de la boutique en ligne fut un grand moment dont l’émotion et la joie se retrouve lors de la première parution presse (pour nous, Télématin).
Enfin, je parlerais de la première commande d’un client comme du dernier moment clé d’un lancement d’entreprise.

Quels sont vos challenges marketing actuels ?

Nos principaux challenges marketing sont de deux natures pour un seul et même objectif : créer l’achat.
Le premier consiste à développer la notoriété de Sefairelamalle.com en s’appuyant notamment sur des influenceurs de différentes natures (journalistes, blogs, bouche à oreille, marques partenaires…).Le second consiste à développer notre relation client afin de faire évoluer nos clients vers des clients fidèles puis des ambassadeurs de notre boutique en ligne.
Pour l’un comme pour l’autre de ces objectifs, nous nous penchons actuellement sur deux leviers intéressants avec les influenceurs (principalement des blogs mode).

Le premier levier consiste à offrir un nouveau service à nos inscrits en leur permettant de bénéficier d’une séance de « personal adviser » directement chez eux. Pour ce service, nous souhaitons nous appuyer sur les blogs mode locaux et proches de l’habitation de notre client. Nous procédons donc en ce moment au travail de maillage de tout le territoire français afin de nouer des partenariat avec des blogs un peu partout en France et pouvoir offrir, d’ici quelques semaines, ce nouveau service de « personal adviser » !
Le second levier consiste à organiser des après-midi et des soirées entre bonnes copines, autour d’un bon thé ou d’un bon verre de vin (avec modération toujours), et surtout autour de belles malles spécialement concoctées par nos stylistes. Pour ce second levier, nous souhaitons également nous appuyer sur les connaissances et les recommandations des blogeuses et blogeurs mode afin que les bonnes copines puissent bénéficier des meilleurs conseils tout en passant un bon moment entre amies.
Ces deux leviers sont importants pour nous et l’idée de créer un maillage avec des blogs, donc des personnes qui s’intéressent à la mode tout en se préoccupant de conseiller et d’aviser une communauté est au centre de notre développement et de notre volonté de permettre à chacun de s’exprimer grâce à nos créateurs… et nos blogs partenaires.

Quelle est votre vision sur le Marketing de Contenu en général ? Son importance dans les problématiques SEO ? Quelles sont les problématiques récurrentes au niveau de la production et de la diffusion de contenu ? Quel est votre média préféré pour la diffusion ?

Le marketing de contenu est pour moi le meilleur marketing dans le sens où l’on s’adresse à notre cible sans pour autant lui vendre un produit. Il faut alors manier avec subtilité les informations que nous divulguons tout en espérant ensuite qu’il commande chez nous. Il faut travailler dur afin de réduire l’espoir et se rapprocher de la certitude qu’il va commander chez nous.
Le marketing de contenu permet aussi à une start-up comme Sefairelamalle.com de ressortir sur les moteurs de recherche et d’avoir une présence sur le web qualitative, sans obligatoirement passer par de la publicité payante.
Il y a UNE problématique récurrente, le temps ! Créer du contenu prend beaucoup de temps et le diffuser est chronophage donc du temps et de la rigueur.
Les réseaux sociaux sont les plus utilisés afin de diffuser notre contenu au plus grand nombre (Facebook, Twitter et Pinterest). Mon préféré reste Twitter pour sa rapidité d’exécution, de réponse et sa richesse d’informations (je l’avoue, parfois pas toujours utile).

Une déclaration pour Upfluence ? (ce que tu aimes / n’aimes pas / ce que tu voudrais améliorer ?)

Upfluence est un gain de temps de sourcing, un metteur en scène du marketing de contenu qui est très appréciable pour une entreprise. La qualité du sourcing et les compétences d’Upfluence sont indiscutables !

Ton mot de la fin ? (Ce peut-être une phrase qui te décrit, un conseil que tu souhaites faire partager pour les entrepreneurs de projet similaire au tien etc.)

L’entrepreneuriat est comme le bilboquet… à force de persévérance, l’objectif est atteint.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nous pouvons vous aider

Contactez-nous pour en savoir plus sur le logiciel Upfluence. Notre équipe d’experts du marketing d’influence et de contenu peut également vous aider dans votre stratégie et dans la gestion de vos campagnes.