Pourquoi la data visualisation est la rockstar de votre marketing de contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

data visualisation

Savez-vous qu’un contenu visuel est traité 30 fois plus rapidement qu’un seul mot ? Un contenu visuel attrayant peut générer plus d’engagement, de j’aimes, de commentaires et de partages qu’un contenu qui ne contient que du texte. Hubspot constate une augmentation de 37% de l’engagement des clients ciblés lorsqu’un article est optimisé en y ajoutant des éléments visuels plus convaincants.

Notre manière de consommer du contenu est de plus en plus influencée par les nouvelles technologies. Le web, naturellement au coeur de ces nouvelles pratiques, est aujourd’hui dominé par des contenus interactifs. Nous sommes à la recherche de contenus de plus en spécifiques et complexes, auxquels nous voulons accéder rapidement et sans effort.

Notre besoin de compréhension a atteint un niveau sans précédent. Pour y parvenir, nous nous basons aujourd’hui sur les données que nous avons dans un volume gigantesque. Le contenu visuel comme la data visualisation est donc un moyen efficace de modéliser un ensemble de données complexes à travers un contenu visuel et interactif.

Data visualisation : entre valeur ajoutée et interactivité

C’est dans ce contexte basé sur l’importance croissante des contenus visuels et ce besoin de sens que le lecteur moderne évolue. Préférant les contenus longs, détaillés, quasi scientifiques et à forte valeur ajoutée pour l’aider à prendre des décisions. On parle ici d’articles techniques longs, de livres blancs, d’infographies et bien sûr, de la data visualisation. Cette nouvelle pièce de contenu interactif est une représentation intelligente, simplifiée et même esthétique, d’un ensemble de données souvent complexes.

La data visualisation permet de manipuler des données et modifier le modèle en temps réel. Un tel outil permet une représentation très visuelle et ludique d’une longue suite de chiffres. La modélisation des données n’a pas de limites et une data visualisation peut se décliner sous des formes très différentes : Qu’est ce que réchauffe réellement la planète ?, l’efficacité des shoots de Kobe Bryant selon sa position, le recensement des cyberattaques en temps réel ou encore l’histoire du marketing de contenu depuis 1732.

[iframe src= »https://cdn.knightlab.com/libs/timeline3/latest/embed/index.html?source=1-omnnVl5rQ2YPKBjCWMTHoi2AoZvcvIYZfu8W4ReC6k&font=Default&lang=en&initial_zoom=2&height=650″ width= »100% » height= »650″ frameborder= »0″]

Une pièce de contenu qui boost l’engagement des lecteurs

Ce n’est pas un hasard si les journalistes ont été parmi les premiers à adopter la data visualisation pour illustrer leurs articles. Des journaux comme le New York Times ou The Guardian se sont ainsi basés sur cet outil pour apporter de la valeur, en améliorant la compréhension, l’interaction et l’engagement de leurs articles en ligne. Ces grands sites de Presse ont d’ailleurs très vite intégré des « programmeurs-journalistes » à leurs newsrooms. Ils ont affirmé leur investissement en créant des équipes dédiées pour développer ce type de contenus innovants basés sur la collecte, l’analyse et le design de data sets en interne. Le « data driven journalism » est né.

En procédant ainsi, ils sont parvenus à monter en gamme en proposant du contenu de meilleur qualité tout en prenant soin de répondre aux nouvelles attentes de leurs lecteurs exigeants. 

La data visualisation est un contenu plein d’atouts que les entreprises se sont également approprié, aussi bien en BtoC qu’en BtoB. Grâce à l’interaction proposée, un élément de data visualisation invite et encourage le lecteur à s’approprier le contenu bien plus qu’un simple article. Selon l’étude de Demand Metric, 70% des professionnels du marketing  déclarent que le contenu interactif favorise plus efficacement l’engagement des décisionnaires. Info.gram remarque également que les articles intégrant une infographie ou un graphique génèrent 16 à 34 % plus de commentaires et de partages, 65 à 100% d’augmentation du temps passé sur la page et 317% d’augmentation de la profondeur du scroll.

Une data visualisation s’insère parfaitement dans une stratégie de contenu globale. Elle est une pièce particulièrement intéressante dans le cadre du lead nurturing : un contenu interactif et apprécié qui impressionnera vos prospects.

Il y a aussi un aspect éducatif et ludique de la data visualisation. Le lecteur manipule lui-même les données, fait ses propres recherches et constatations des chiffres. Il s’agit d’instruire vos prospects en faisant d’eux des acteurs de votre contenu.

Comment aborder la visualisation de données ?

Ce qui est fascinant avec les données, c’est qu’elles peuvent être modélisées pour apporter de nouvelles informations et créer du sens.

Une pièce de data visualisation peut être créée à partir d’un jeu de données varié :

  • Des données internes (software, comportementales, statistiques, etc.)
  • Des ensembles de données publiques, comme l’Open Data de la SNCF.
  • Un regroupement de données dispersées (combien de fois untel a-t-il été cité dans la presse durant X années ?).

Une data visualisation est une pièce de contenu complexe qui nécessite de déterminer en amont la faisabilité et la véracité d’une telle création :

  1. Quelles sont les données analysées ?  Les avez-vous à votre disposition en interne ? Si non, sont-elles facilement accessibles ? Vont-elles nécessiter un re-traitement ?  
  2. Comment allez-vous croiser et modéliser ce jeu de données ? Qui va se charger de développer / d’intégrer ce modèle ? Des ressources gratuites existent (D3.js) mais elles sont généralement limitées et nécessitent quand même du développement.
  3. Il est important de contextualiser ce que vous présentez afin que le lecteur saisisse rapidement la pertinence du contenu qu’il consulte.
  4. Rendez la data visualisation interactive (clics, barres de défilement), le lecteur doit explorer et pouvoir faire évoluer le contenu. Donner de l’importance au design et à l’expérience utilisateur. Le but étant de présenter de façon claire et précise un ensemble de données relativement complexe.
  5. Comment allez-vous la publier et plus globalement l’insérer dans votre stratégie de contenu ? Une pièce de data visualisation doit faire partie d’une stratégie de contenu plus étendue et être décomposée en plusieurs pièces et d’autres formats (articles, posts sur les réseaux sociaux, livre blanc …).

blog-creative-strategy-infographics-data-visualisation-infographic

Interactive, esthétique et à forte valeur ajoutée la data visualisation présente clairement de nombreux atouts dans une stratégie de marketing de contenu.

À l’ère où les données ont une forte influence sur le processus de décision, il est important de les traduire dans un format visuel et interactif, qui facilite la compréhension, l’analyse et l’interprétation. La data visualisation invite le lecteur à être actif, à interagir avec ce contenu en mettant en exergue les informations qu’il recherche et l’intéresse, l’incitant à partager ce qu’il vient d’apprendre avec sa communauté.

Cette pièce de contenu nécessite bien sûr un data set de qualité et du temps de conception. Il faudra déterminer en amont comment modéliser et croiser un jeu de données souvent complexes. Mais aussi quels efforts de développement seront à mettre en oeuvre. Enfin, il est important de capitaliser sur ce genre de pièce de contenu premium dans votre stratégie de contenu. Une data visualisation  doit être décomposée en d’autres pièces de contenu, sous d’autres formats et largement partagé.  

 

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nous pouvons vous aider

Contactez-nous pour en savoir plus sur le logiciel Upfluence. Notre équipe d’experts du marketing d’influence et de contenu peut également vous aider dans votre stratégie et dans la gestion de vos campagnes.