6 KPIs d’influenceurs pour vous aider à sélectionner les bons profils

Trouver les meilleurs influenceurs avec lesquels travailler s’apparente à tout processus de recrutement : vous devez évaluer chaque profil selon certains critères nécessaires pour le poste. Lorsque vous recherchez des influenceurs, votre liste peut inclure des éléments tels que la niche sectorielle, la localisation et les indicateurs de performance. Si vous vous retrouvez avec une liste de centaines d’influenceurs qui pourraient convenir à votre campagne, vous aurez besoin de l’affiner au mieux pour votre marque. C’est là qu’interviennent ces 6 KPI d’influenceurs ! L’analyse et la compréhension de ces métriques clés vous aideront à vous faire une meilleure idée des performances de l’influenceur, et de sa probabilité de générer des résultats pour votre marque.

Principaux KPI (indicateurs clés de performance) à observer avant de sélectionner un influenceur

  • Nombre de followers
  • Portée estimée
  • Impressions
  • Taux d’engagement
  • Faux followers
  • Fréquence de contenu de marque

Nombre de followers/abonnés

Les critères de communauté ou de followers semblent assez simples à appréhender : combien de personnes suivent un influenceur ? Mais il y a bien plus à apprendre du volume de followers. Les influenceurs sont souvent classés en fonction de la taille de leur audience, par exemple :

  • Nano-influenceurs (1 000 à 5 000 followers)
  • Micro-influenceurs (5 000 à 15 000 followers)
  • Influenceurs de taille moyenne (15 000 à 50 000 followers)
  • Influenceurs “étoiles montantes” (50 000 à 500 000 followers)
  • Macro-influenceurs (500K – 1M de followers)
  • Influenceurs-célébrités (1M+ de followers)

Ces catégorisations varient en fonction des interlocuteurs, car la popularité du marketing d’influence a permis l’émergence de nouvelles catégories d’influenceurs (comme le nano influenceur) qui n’existaient pas il y a quelques années. Ces classifications selon le nombre de followers peuvent servir de repère pratique pour orienter votre recherche d’influenceurs vers la catégorie la plus adaptée à votre campagne.

Ce que vous devez savoir sur le volume des followers

En général, les influenceurs qui ont un (très) grand nombre de followers facturent davantage leurs prestations, ne travaillent qu’avec certaines marques ou ont des plannings extrêmement serrés. Inutile de dire que la concurrence est rude lorsque les marques veulent travailler avec des méga-influenceurs. (Rappelez-vous quand Kylie Jenner s’est vu offrir 1,2 million de dollars en échange d’un post Instagram). Dans notre article de blog intitulé Comment trouver des micro-influenceurs ?, vous apprendrez pourquoi le nombre de followers n’est pas toujours essentiel.

kpi influenceur
Crédit image : Freepik.com

C’est pourquoi les marques et les spécialistes du marketing ne doivent pas s’en contenter.

Alors quels autres KPI d’influenceurs pouvez-vous prendre en compte pour mieux comprendre l’impact d’un influenceur ?

Portée vs impressions

La plupart des gens ont une certaine compréhension de la portée et des impressions, mais nous avons tous parfois entendu (ou dit !) :  « Quelle est la différence entre la portée et les impressions déjà ?”. Ces deux termes peuvent en effet prêter à confusion, surtout lorsqu’ils sont placés l’un à côté de l’autre. Devez-vous vraiment y accorder de l’attention ? Voici un récapitulatif rapide des deux notions pour vous éclairer.

La portée est le nombre de personnes uniques qui voient votre contenu. Ainsi, dans un monde parfait, si un influenceur a 100 followers, sa portée sera de 100.

Les impressions sont le nombre de fois où le contenu est apparu sur les fils d’actualités des gens.

Souvent, le nombre d’impressions estimées est plus élevé que la portée estimée, tout simplement parce qu’une personne peut voir votre contenu plus d’une fois. Par exemple, si le contenu est apparu deux fois sur les flux de 10 personnes, la portée sera de 10, et les impressions de 20.

Ce que vous devez savoir sur la portée et les impressions

La portée estimée et le nombre d’impressions sont utiles lorsque vous souhaitez obtenir un aperçu rapide de l’impact général d’un influenceur. Cependant, il est important de noter que, comme les impressions sont calculées sur la base du nombre de fois où votre contenu est apparu sur le flux d’une personne, cela ne garantit pas que cette personne ait véritablement vu le contenu. Par exemple, elle peut fermer l’application avant d’avoir fait défiler tout le fil.

De plus, la portée et les impressions ne sont qu’une partie limitée des nombreuses autres métriques auxquelles vous devez prêter attention. Si 1 000 personnes ont vu une publication, cela ne signifie pas nécessairement qu’il y aura 1 000 engagements ou conversions. Lorsque les influenceurs ont une portée ou un nombre d’impressions élevé, cela signifie qu’ils ont le potentiel pour vous aider à développer la notoriété de votre marque et lui apporter de la visibilité. Afin de s’assurer qu’un influenceur peut générer des résultats réels pour votre marque, il est crucial de creuser davantage pour examiner l’engagement. 

Taux d’engagement

Alors que la portée et les impressions sont considérées comme des “indicateurs de vanité”, le taux d’engagement révèle le véritable impact du contenu d’un influenceur sur son public. Son contenu suscite-t-il des actions clés telles que des  » j’aime « , des partages et des commentaires ? Observez leur taux d’engagement pour le savoir !

Le taux d’engagement, c’est le nombre moyen d’interactions qu’un influenceur reçoit par rapport au nombre total de ses followers. Il est calculé comme suit : Nombre total de followers/Total des engagements (sur une certaine période) x 100. 

L’examen de l’engagement nous permet de sortir du cadre : « Combien de personnes ont vu mon contenu » et de nous demander : « Combien d’entre elles interagissent réellement avec mon contenu ? ».

Le taux d’engagement d’un influenceur est la première prévision de performance de votre future campagne. En tant que marque, vous devez être assuré que vos produits seront présentés à un public réel et actif. Alors que la portée peut montrer le nombre de personnes qui ont vu le contenu, le taux d’engagement montre une réalité beaucoup plus importante : qui aime, commente, montre de l’intérêt et devient potentiellement un vrai client.

En fait, le nombre et la qualité des commentaires est l’indicateur le plus pertinent d’un réel engagement. En effet, les likes et les partages sont un moyen relativement rapide d’approuver un contenu, alors que les commentaires demandent plus d’efforts.

Ce que vous devez savoir sur le taux d’engagement

Un influenceur standard a généralement un taux d’engagement compris entre 1 et 3 %, bien que les influenceurs de petite taille et de niche aient tendance à avoir un taux d’engagement plus élevé (4 à 10 %).  C’est ce que démontre l’exemple ci-dessous. Si nous comparons le taux d’engagement de Zach King, une méga star de TikTok, à celui d’un micro-influenceur du secteur de la beauté, nous pouvons constater que le fait d’avoir un plus grand nombre de followers peut entraîner un taux d’engagement plus faible. 

Zach King a un taux d’engagement moyen de 2,91 % sur TikTok.

La micro-influenceuse beauté @kitty_approved a quant à elle un taux d’engagement de 10,10 % selon les données d’Upfluence.

Les micro-influenceurs ont tendance à avoir une relation plus étroite avec leurs followers. Transposé dans la vie réelle, on comprend qu’il est plus facile d’établir une relation avec tous les membres d’un petit groupe d’amis qu’avec une grande salle pleine de gens. C’est pourquoi les taux d’engagement des petits influenceurs ont tendance à être plus élevés, plus pertinents par rapport à leur contenu et plus similaires à des interactions réelles entre amis. 

Faux followers/authenticité de l’influenceur

Ce n’est un secret pour personne : certains influenceurs ont des « faux followers » qui contribuent à gonfler la taille de leur audience, mais qui finissent par nuire à leur réputation. Alors comment savoir si un influenceur n’a pas acheté la moitié de ses followers ? Comment savoir que mes produits seront montrés à de vrais consommateurs et non à des robots ? La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des outils efficaces pour détecter les faux followers, et que les influenceurs sont devenus plus prudents pour les éviter.

Upfluence dispose d’un outil de détection de l’authenticité des influenceurs dans son logiciel, qui révèle quel % des followers d’un influenceur peut être considéré comme « vrai ». Mais quels sont les signaux d’alerte à surveiller pour détecter l’authenticité des influenceurs ? Peut-on travailler en toute sécurité avec des influenceurs qui affichent 100 % de followers réels ? Qu’en est-il de 90 % ? Que pouvez-vous faire pour procéder à une double vérification ?

Ce que vous devez savoir sur les faux followers

Le logiciel Upfluence détecte les followers non authentiques en se basant sur les followers engagés, c’est-à-dire ceux qui interagissent directement avec les influenceurs par le biais de likes et de commentaires. Ainsi, un influenceur avec un taux d’engagement de 3% et un taux d’authenticité de 94% semble tout à fait envisageable pour une collaboration. Remarque : il est possible qu’un influenceur n’ait jamais acheté de faux followers mais qu’il ait tout de même des commentaires  » spammy  » de temps en temps. Son profil est public, donc tout nombre supérieur à 90 % d’authenticité est un indicateur favorable à l’existence d’une audience authentique.

L’analyse des chiffres est souvent très révélatrice. Quid d’un influenceur avec 500 000 followers, mais seulement 200 likes (soit un taux d’engagement de 0,04 %) ? Qu’en est-il de certains posts qui ont beaucoup plus de likes que les autres ? Les incohérences dans les indicateurs de performance sont un signe fort d’une audience fausse, même si ce n’est qu’une des nombreuses façons de détecter les faux followers.

Fréquence du contenu de marque

Les influenceurs sont formidables. C’est bien pour ça que vous êtes ici ! Mais tout n’est pas rose. Il existe un phénomène nommé en anglais « influencer fatigue », soit la lassitude du contenu de marque. Cela se produit lorsque les consommateurs sont exposés à trop de contenu sponsorisé. Certains influenceurs sont coupables de cette fatigue, en consacrant la plupart, voire la totalité, de leur contenu à la promotion de marques. Leurs flux sociaux sont alors saturés de collaborations, et ils n’ont plus assez de publications naturelles pour maintenir leur audience engagée. La fréquence trop élevée de contenu de marque est également appelée « taux de saturation ». Pour le connaître, il faut mesurer la quantité de contenu de marque par rapport au contenu organique..

Il y a deux raisons pour lesquelles les marques doivent éviter de travailler avec des influenceurs qui ont un taux de saturation très élevé : non seulement les followers ne feront pas confiance aux promotions incessantes (qui peut de manière réaliste faire l’éloge de 10 produits en une journée ?), mais votre marque se perdra dans un océan de contenu publicitaire. De plus, si un influenceur travaille constamment avec de nombreuses marques, comment pouvez-vous être sûr qu’il n’a pas travaillé ou ne travaillera pas également avec votre concurrent ?

Ce que vous devez savoir sur la fréquence du contenu de marque

Vous pouvez identifier la fréquence des contenus sponsorisés en observant tout simplement le flux d’un influenceur. Vous n’aimez pas le travail manuel ? Upfluence dispose d’une banque de données sur les mentions de marques, qui vous montre à quelle fréquence un influenceur mentionne des marques, quelles marques il mentionne, combien de fois il les mentionne et quelles sont les performances de ces posts par rapport à leur taux d’engagement moyen.

Il est rare de rencontrer de grands influenceurs qui ont un faible taux de mention de marque – et par là, nous entendons un taux inférieur à 20 %. (Raisons de plus pour travailler avec des micro-influenceurs !) Mais faites de votre mieux pour choisir des influenceurs dont le taux est inférieur à 50 %, ce qui signifie qu’ils mentionnent une marque toutes les deux publications. Néanmoins, la donnée la plus importante à regarder est la performance de ces posts de marque par rapport aux posts non sponsorisés. Vous privilégierez un influenceur dont le pourcentage effectif reste supérieur à 100 %, ce qui signifie que ses messages de marque sont aussi performants, voire plus, que les autres messages de son flux.

Vous avez maintenant un aperçu approfondi des KPI d’influenceurs à analyser avant de travailler avec un influenceur. En prenant le temps d’examiner leurs performances, leur pourcentage d’audience réelle, leur taux de saturation et leur taux d’engagement, vous serez sûr de faire un investissement rentable dans un partenariat qui produira des résultats tangibles pour votre marque. Pour vous faciliter la vie, l’outil de recherche d’influenceurs d’Upfluence affiche toutes ces métriques essentielles pour chaque profil d’influenceur afin que vous puissiez gagner du temps lors de l’évaluation des profils. De plus, vous pouvez filtrer votre recherche d’influenceurs en fonction du nombre de followers et du taux d’engagement pour découvrir dès le départ les profils les plus pertinents.

PARTAGER CET ARTICLE

Nous pouvons vous aider

Contactez-nous pour en savoir plus sur le logiciel Upfluence. Notre équipe d’experts du marketing d’influence et de contenu peut également vous aider dans votre stratégie et dans la gestion de vos campagnes.

Ces articles vont vous intéresser